top of page
Rechercher

ACUPUNCTURE TUNG

Dernière mise à jour : 9 déc. 2023

AIGUILLES SÈCHES ET SAIGNÉES



Maître Tung, issu d'une lignée d'acupuncteurs, a revitalisé la pratique familiale dépourvue de nombreux textes traditionnels détruits au fil du temps. Fondant sa clinique à Taipei dans les années 1950, il prodiguait des soins bénévoles, basant sa pratique empirique sur des consultations qui ont touché plus de 100 000 personnes au cours de sa carrière.


"Observez et réfléchissez", précepte que Maître Tung aurait prononcé, soulignant l'importance de la transmission orale en l'absence d'écrits familiaux. Ainsi, le style se modèle selon les sensibilités de chaque disciple, restant toutefois centré sur le diagnostic par observation palmaire.



L'observation se divise en trois phases - main, avant-bras et visage - guidant la sélection des points pour établir la circulation du Qi et du Sang.

Les maladies débutantes sont associées aux méridiens, tandis que les maladies persistantes affectent les collatéraux, conformément au Nei Jing.

Le Nei Jing nous enseigne : "le QI et le sang doivent être désobstrué; les maladies dures sont traitées par la réduction; les maladies de nouures sont traitées par la dispersion et les maladies de rétention sont traitées par l'attaque ..."

Ici, l'acupuncture et plus particulièrement la saignée vont jouer un rôle pour activer le Qi et éliminer la stase.


BASES THEORIQUES :










Les bases théoriques de l'acupuncture Tung se distinguent des 14 méridiens, reposant sur une acupuncture dynamique des 5 canaux, influencée par l'expérience clinique et le Huang Di Nei Jing.


Les points forts de cette approche incluent l'utilisation prédominante de points distaux, des stimulations d'aiguilles limitées et un diagnostic palmaire crucial.


Maître Tung souligne l'efficacité du traitement lorsque le praticien identifie la cause de la maladie et maîtrise l'application thérapeutique des points.


LES POINTS FORTS DE L'ACUPUNCTURE TUNG


  • Tung utilisait principalement les points distaux pour traiter la maladie

  • Peu de stimulations d'aiguilles lors des traitements

  • Le mal d'aiguille est peu important du fait du nombre d'aiguilles limité

  • Le diagnostic palmaire est un élément clef de la pratique clinique tout comme l'observation du visage et de l'avant-bras

  • Effet rapide du traitement


Maitre Tung affirme dans l'introduction de son ouvrage de 1973 que le traitement sera efficace selon deux critères :

  • si le praticien identifie la cause de la maladie

  • Et s'il est compétent dans l'application thérapeutique des points

Dans ce cas le traitement de la maladie sera rapide et facile.



Le disciple direct, le Dr Hu Wen-Chih, intègre des saignées en cas d'inefficacité de la puncture, ciblant l'élimination de la stase.




FINALEMENT :


En somme, l'acupuncture Tung, vivante et axée sur l'observation, évalue le Qi et le Sang pour comprendre et traiter la maladie, utilisant des techniques de puncture telles que l'aiguille filiforme ou la saignée, avec le diagnostic comme point de départ essentiel.


 La Médecine Chinoise demeure une alliée précieuse pour votre santé.





Sources :


Tung Research : "technique d'acupuncture de la famille Tung du Dr Hu Weih-Chih"


18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page